Les forums Jasez
Littérature

C'est quoi être Québécois

Tu es ici : Les forums Jasez » Littérature » C'est quoi être Québécois
Répondre au sujet
Page(s) 1 2 3 4 5
Auteur Message
Répondre au sujet
Page(s) 1 2 3 4 5
amamelisse
102 Wonderland
Abus Citer Posté le jeudi 23 septembre 2021 à 11:35
Citation de "dan99989"hiCitation de "amamelisse"Citation de "dan99989"Citation de "hayabusa"être québécois c'est faire parti de la seule province majoritairement francophone du Canada.

C'est faire parti de la province qui n'a pas signé la constitution du Canada ( sommes-nous vraiment Canadien ?).

C'est faire parti de la province malaimés du canada ( Québec Bashing)

C'est d'être rabroué constamment par le rest of Canada pour ses décisions qui lui sont propres.( armes à feux, signe religieux, loi sur la langue).


Pour moi être Québécois c'est de continuer le combat jusqu'à ce que l'ont foutre le conquérant dehors une bonne fois pour toutes.


Seulement après nous pourrons nous développer selon nos propres choix idéologiques.


Whoa ça n'existe pas ça.

Il n'y a pas de bataille anglais/français, juste un système fédéral vs des gens qui veulent êtres indépendants.

Il n'y a pas d'attaque sur notre langue et culture - qu'on contrôle totalement - juste des adaptations qu'il faut faire dans toute fédération.

La bullshit souverainiste épargne-nous là...


Je vous invite à visiter régulièrement la page facebook "Only in Canada"; vous verrez s'il n'y a pas d'attaque sur notre langue et culture de la part du R.O.C..

...Deux indices: la fameuse question de la "modératrice" à Y-F Blanchet lors du débat en anglais reflétait totalement l'opinion partagée amplement que j'ai pu lire par ce R.O.C sur le racisme des Québécois.... De même que la question du dernier journaliste, à Y-F B: "Vous êtes souverainiste, mais vous voulez des transferts du fédérale en santé..."; autrement dit: vous profitez des transferts du fédérale et venez nous faire c*** avec vos revendications. nationales.


Je me suis mal exprimé. Je voulais dire que personne ne peut nous enlever notre langue et notre culture.
Désolé. :)


Bien sûr qu'on peut nous enlever notre langue et culture: il suffit que la loi 101 -et éventuellement la loi 96- continue d'être attaquée en cour suprême et les immigrants parleront anglais au Québec.

Sur cette page facebook "Only in Canada", une femme chinoise mariée à un Québécois francophone demandait de l'aide parce que son enfant n'avait pas le droit d'aller dans une école anglophone. Vous auriez dû voir tous les commentaires, dont ceux de l'auteure, exprimant combien le Québec discriminait les pauvres immigrants.
equi-noxe
61 Canada
Abus Citer Posté le jeudi 23 septembre 2021 à 11:56
Citation de "amamelisse"Citation de "dan99989"hiCitation de "amamelisse"Citation de "dan99989"Citation de "hayabusa"être québécois c'est faire parti de la seule province majoritairement francophone du Canada.

C'est faire parti de la province qui n'a pas signé la constitution du Canada ( sommes-nous vraiment Canadien ?).

C'est faire parti de la province malaimés du canada ( Québec Bashing)

C'est d'être rabroué constamment par le rest of Canada pour ses décisions qui lui sont propres.( armes à feux, signe religieux, loi sur la langue).


Pour moi être Québécois c'est de continuer le combat jusqu'à ce que l'ont foutre le conquérant dehors une bonne fois pour toutes.


Seulement après nous pourrons nous développer selon nos propres choix idéologiques.


Whoa ça n'existe pas ça.

Il n'y a pas de bataille anglais/français, juste un système fédéral vs des gens qui veulent êtres indépendants.

Il n'y a pas d'attaque sur notre langue et culture - qu'on contrôle totalement - juste des adaptations qu'il faut faire dans toute fédération.

La bullshit souverainiste épargne-nous là...


Je vous invite à visiter régulièrement la page facebook "Only in Canada"; vous verrez s'il n'y a pas d'attaque sur notre langue et culture de la part du R.O.C..

...Deux indices: la fameuse question de la "modératrice" à Y-F Blanchet lors du débat en anglais reflétait totalement l'opinion partagée amplement que j'ai pu lire par ce R.O.C sur le racisme des Québécois.... De même que la question du dernier journaliste, à Y-F B: "Vous êtes souverainiste, mais vous voulez des transferts du fédérale en santé..."; autrement dit: vous profitez des transferts du fédérale et venez nous faire c*** avec vos revendications. nationales.


Je me suis mal exprimé. Je voulais dire que personne ne peut nous enlever notre langue et notre culture.
Désolé. :)


Bien sûr qu'on peut nous enlever notre langue et culture: il suffit que la loi 101 -et éventuellement la loi 96- continue d'être attaquée en cour suprême et les immigrants parleront anglais au Québec.

Sur cette page facebook "Only in Canada", une femme chinoise mariée à un Québécois francophone demandait de l'aide parce que son enfant n'avait pas le droit d'aller dans une école anglophone. Vous auriez dû voir tous les commentaires, dont ceux de l'auteure, exprimant combien le Québec discriminait les pauvres immigrants.


Je que j’en comprends personnellement c’est que les immigrants de première ou deuxième génération n’ont peut pas tout le recul nécessaire pour juger de la pertinence des lois linguistiques...

Ils ne l’ont pas ce recul principalement du fait qu’en aucune circonstances dans notre société on ne se pré o c cupe de mettre en relief ce qu’a été et ce qu’est toujours le «  fait français » au pays, à l’heure actuelle et historiquement.

La promotion de la loi 96 par ses artisans ( ceux qui gouvernent ) carbure aux seules données statistiques ( le recul du français). Jamais, même dans l’éducation populaire, les promoteurs de la langue française chez les juristes, les « politiques » et autres... on ne s’est montrés sensibles à éduquer le plus grand nombre sur les contextes culturels et autres nécessités historiques qui ont rendu nécessaires ces lois.

Il n’y a donc aucune substance dans ce débat que d’aucuns rabaissent simplement à une guerre à finir entre deux communautés ( anglaise et française ). Pas étonnant aussi, que bien des immigrants ne se sentent pas du tout concernés par ce débat.

Modifié le jeudi 23 septembre 2021 à 11:56

amamelisse
102 Wonderland
Abus Citer Posté le jeudi 23 septembre 2021 à 12:07
Citation de "equi-noxe"Citation de "amamelisse"Citation de "dan99989"hiCitation de "amamelisse"Citation de "dan99989"Citation de "hayabusa"être québécois c'est faire parti de la seule province majoritairement francophone du Canada.

C'est faire parti de la province qui n'a pas signé la constitution du Canada ( sommes-nous vraiment Canadien ?).

C'est faire parti de la province malaimés du canada ( Québec Bashing)

C'est d'être rabroué constamment par le rest of Canada pour ses décisions qui lui sont propres.( armes à feux, signe religieux, loi sur la langue).


Pour moi être Québécois c'est de continuer le combat jusqu'à ce que l'ont foutre le conquérant dehors une bonne fois pour toutes.


Seulement après nous pourrons nous développer selon nos propres choix idéologiques.


Whoa ça n'existe pas ça.

Il n'y a pas de bataille anglais/français, juste un système fédéral vs des gens qui veulent êtres indépendants.

Il n'y a pas d'attaque sur notre langue et culture - qu'on contrôle totalement - juste des adaptations qu'il faut faire dans toute fédération.

La bullshit souverainiste épargne-nous là...


Je vous invite à visiter régulièrement la page facebook "Only in Canada"; vous verrez s'il n'y a pas d'attaque sur notre langue et culture de la part du R.O.C..

...Deux indices: la fameuse question de la "modératrice" à Y-F Blanchet lors du débat en anglais reflétait totalement l'opinion partagée amplement que j'ai pu lire par ce R.O.C sur le racisme des Québécois.... De même que la question du dernier journaliste, à Y-F B: "Vous êtes souverainiste, mais vous voulez des transferts du fédérale en santé..."; autrement dit: vous profitez des transferts du fédérale et venez nous faire c*** avec vos revendications. nationales.


Je me suis mal exprimé. Je voulais dire que personne ne peut nous enlever notre langue et notre culture.
Désolé. :)


Bien sûr qu'on peut nous enlever notre langue et culture: il suffit que la loi 101 -et éventuellement la loi 96- continue d'être attaquée en cour suprême et les immigrants parleront anglais au Québec.

Sur cette page facebook "Only in Canada", une femme chinoise mariée à un Québécois francophone demandait de l'aide parce que son enfant n'avait pas le droit d'aller dans une école anglophone. Vous auriez dû voir tous les commentaires, dont ceux de l'auteure, exprimant combien le Québec discriminait les pauvres immigrants.


Je que j’en comprends personnellement c’est que les immigrants de première ou deuxième génération n’ont peut pas tout le recul nécessaire pour juger de la pertinence des lois linguistiques...

Ils ne l’ont pas ce recul principalement du fait qu’en aucune circonstances dans notre société on ne se pré o c cupe de mettre en relief ce qu’a été et ce qu’est toujours le «  fait français » au pays, à l’heure actuelle et historiquement.

La promotion de la loi 96 par ses artisans ( ceux qui gouvernent ) carbure aux seules données statistiques ( le recul du français). Jamais, même dans l’éducation populaire, les promoteurs de la langue française chez les juristes, les « politiques » et autres... on ne s’est montrés sensibles à éduquer le plus grand nombre sur les contextes culturels et autres nécessités historiques qui ont rendu nécessaires ces lois.

Il n’y a donc aucune substance dans ce débat que d’aucuns rabaissent simplement à une guerre à finir entre deux communautés ( anglaise et française ). Pas étonnant aussi, que bien des immigrants ne se sentent pas du tout concernés par ce débat.


Oui...Les immigrants viennent d'abord en Amérique du Nord. Puis au Canada qu'ils jugent plus accessible-juste-prometteur-ou autre chose que les États-Unis. Je ne pense pas qu'ils aient vraiment une idée de la spécificité québécoise et que la langue française est un fait à considérer ici.
dan99989
58 Laval
Abus Citer Posté le jeudi 23 septembre 2021 à 12:52
Citation de "amamelisse"Bien sûr qu'on peut nous enlever notre langue et culture: il suffit que la loi 101 -et éventuellement la loi 96- continue d'être attaquée en cour suprême et les immigrants parleront anglais au Québec.

Sur cette page facebook "Only in Canada", une femme chinoise mariée à un Québécois francophone demandait de l'aide parce que son enfant n'avait pas le droit d'aller dans une école anglophone. Vous auriez dû voir tous les commentaires, dont ceux de l'auteure, exprimant combien le Québec discriminait les pauvres immigrants.


Je pense que ce scénario est improbable. On peut trouver qu'une loi va trop loin mais pas dans la défense minimale d'une nation.

Pour la question de l'école, je suis d'accord que les gens devraient pouvoir aller à l'école anglaise, mais il faudrait qu'ils apprennent le français.

On ne peut pas tout enlever au monde sinon aussi bien fermer les écoles anglaises.
gagarine
68 Trois-Rivières
Abus Citer Posté le vendredi 24 septembre 2021 à 10:30
Citation de "amamelisse"Citation de "equi-noxe"Citation de "amamelisse"Citation de "dan99989"hiCitation de "amamelisse"Citation de "dan99989"Citation de "hayabusa"être québécois c'est faire parti de la seule province majoritairement francophone du Canada.

C'est faire parti de la province qui n'a pas signé la constitution du Canada ( sommes-nous vraiment Canadien ?).

C'est faire parti de la province malaimés du canada ( Québec Bashing)

C'est d'être rabroué constamment par le rest of Canada pour ses décisions qui lui sont propres.( armes à feux, signe religieux, loi sur la langue).


Pour moi être Québécois c'est de continuer le combat jusqu'à ce que l'ont foutre le conquérant dehors une bonne fois pour toutes.


Seulement après nous pourrons nous développer selon nos propres choix idéologiques.


Whoa ça n'existe pas ça.

Il n'y a pas de bataille anglais/français, juste un système fédéral vs des gens qui veulent êtres indépendants.

Il n'y a pas d'attaque sur notre langue et culture - qu'on contrôle totalement - juste des adaptations qu'il faut faire dans toute fédération.

La bullshit souverainiste épargne-nous là...


Je vous invite à visiter régulièrement la page facebook "Only in Canada"; vous verrez s'il n'y a pas d'attaque sur notre langue et culture de la part du R.O.C..

...Deux indices: la fameuse question de la "modératrice" à Y-F Blanchet lors du débat en anglais reflétait totalement l'opinion partagée amplement que j'ai pu lire par ce R.O.C sur le racisme des Québécois.... De même que la question du dernier journaliste, à Y-F B: "Vous êtes souverainiste, mais vous voulez des transferts du fédérale en santé..."; autrement dit: vous profitez des transferts du fédérale et venez nous faire c*** avec vos revendications. nationales.


Je me suis mal exprimé. Je voulais dire que personne ne peut nous enlever notre langue et notre culture.
Désolé. :)


Bien sûr qu'on peut nous enlever notre langue et culture: il suffit que la loi 101 -et éventuellement la loi 96- continue d'être attaquée en cour suprême et les immigrants parleront anglais au Québec.

Sur cette page facebook "Only in Canada", une femme chinoise mariée à un Québécois francophone demandait de l'aide parce que son enfant n'avait pas le droit d'aller dans une école anglophone. Vous auriez dû voir tous les commentaires, dont ceux de l'auteure, exprimant combien le Québec discriminait les pauvres immigrants.


Je que j’en comprends personnellement c’est que les immigrants de première ou deuxième génération n’ont peut pas tout le recul nécessaire pour juger de la pertinence des lois linguistiques...

Ils ne l’ont pas ce recul principalement du fait qu’en aucune circonstances dans notre société on ne se pré o c cupe de mettre en relief ce qu’a été et ce qu’est toujours le «  fait français » au pays, à l’heure actuelle et historiquement.

La promotion de la loi 96 par ses artisans ( ceux qui gouvernent ) carbure aux seules données statistiques ( le recul du français). Jamais, même dans l’éducation populaire, les promoteurs de la langue française chez les juristes, les « politiques » et autres... on ne s’est montrés sensibles à éduquer le plus grand nombre sur les contextes culturels et autres nécessités historiques qui ont rendu nécessaires ces lois.

Il n’y a donc aucune substance dans ce débat que d’aucuns rabaissent simplement à une guerre à finir entre deux communautés ( anglaise et française ). Pas étonnant aussi, que bien des immigrants ne se sentent pas du tout concernés par ce débat.


Oui...Les immigrants viennent d'abord en Amérique du Nord. Puis au Canada qu'ils jugent plus accessible-juste-prometteur-ou autre chose que les États-Unis. Je ne pense pas qu'ils aient vraiment une idée de la spécificité québécoise et que la langue française est un fait à considérer ici.


Votre vision me semble juste. L'immigrant veut foutre le camp de son pays pour toutes sortes de bonnes raisons et venir dan le plus meilleur pays du monde (dixit Jean Chrétien) lui apparaît tout à fait justifier. Il ne connaît pas le fait français parce qu'il n'a pas la connaissance suffisante de notre histoire. De plus, il se méfie de ces guerres entre anglais et français car il a goûté souvent de ces guerres intestines entre ethnies ou religion, voire civiles dans son pays d'origine. Il aime mieux ne pas s'en mêler ou du moins voter pour le parti politique le plus multiculturaliste possible.